Notes biographiques

Jean-Yves LECHEVALLIER
Sculpteur - Plasticien - Peintre

Né le 11 janvier 1946 à Rouen.

Fils d’architecte et artiste, il a vécu son enfance avec l’idée de devenir architecte et prendre la succession de son père. Les études à l’École Régionale des Beaux-Arts de Rouen et à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris ont eu raison du destin de « LECHE ».

Après avoir exposé dans une galerie de Rouen, à l’âge de 15 ans, ses premières sculptures taillées directement dans la pierre, il s’oriente très vite vers la création d’œuvres monumentales, en rapport direct avec l’architecture.
Il rencontre les plus grands architectes des années 60 à nos jours, réalisant pour leurs programmes immobiliers des œuvres de grandes dimensions. Il épouse Chantal avec qui il partage une complicité efficace et des critiques sans concession.

Autodidacte en sculpture, il a pour maître Jean Arp, qui disait : « L’art nous vient de la nature et doit y retourner par la main de l’artiste ». Ses matériaux de prédilection, après la pierre, sont : le béton, les bois d’iroko et de wenghé, le cuivre et l’acier inoxydable soudés sous gaz d’argon, le bronze, etc.

Ses recherches occupent un large terrain d’inspiration lié aux divers éléments de la nature et de leurs effets : érosion, concrétion, cristallisation, floraison, etc. De ces éléments naturels, il dégage des concepts basés sur la construction et la structuration des formes, allant jusqu‘à sculpter avec l‘eau, pour des fontaines.

Son affection pour les galbes convexes ou concaves en opposition aux arêtes vives et tranchantes offrent des hauts-reliefs et des rondes-bosses d’une grande sensualité, recherchant en permanence le jeu des contrastes. L’expression abstraite de son travail est souvent évocatrice ou symboliste, mais peu figurative.

Le matériau choisi a toujours son influence sur le concept adopté et l’aspect global de la sculpture. Une sculpture en matière minérale sera l’objet d’une esthétique diamétralement opposée à l’œuvre réalisée en acier inoxydable. Un grand espace de son œuvre picturale et sculpturale est directement basé sur la composition et l’organisation géométrique se rapprochant, ainsi, du constructivisme. Il affectionne, avant la réalisation finale d’une œuvre, une grande attention au travail préparatoire par le dessin et des maquettes en volume.

De nombreux concours organisés dans le cadre du 1% artistique et d’autres plus privés, occupent une grande partie de son temps en atelier et sur les sites d‘implantations, sachant qu‘il prend soin de tout réaliser lui-même. Quelques succès l’amènent à réaliser des sculptures monumentales: le Monument Européen dans la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles, à la Croix des Gardes à Cannes, au tunnel de Monaco, devant le Musée Ferrari à Maranello en Italie, à Paris, Rouen, etc. sans oublier aux USA, en Allemagne...

De nombreuses expositions dans les salons d’art réputés en France et à l’étranger ainsi que des expositions personnelles jalonnent sa vie d‘artiste.


ARTIST PAGEartist homepage