Thème de l'exposition Bargemon Été 2015
Thème de l'exposition
Bargemon Été 2015


Jean-Yves LECHEVALLIER

Euphorisme et Connexions

Jean-Yves LECHEVALLIER  Euphorisme et Connexions

Vernissage le samedi 20 juin 2015
de 18h00 à 21h00

Euphorisme et Connexions

La recherche de la 3ème dimension, avec la notion de l‘espace, de la lumière, du mouvement et de la couleur, répond à une envie de vivre.

La naissance du tableau laisse libre cours au hasard et la spontanéité d‘un moment. La gestuelle aléatoire pose les bases de tout un ensemble de traits droits et courbes, de points, de cercles qui sont le départ d’un monde irrationnel, spatial et sans liens direct avec la raison, allant dans toutes les directions de liberté.

Il s’agit de jeter, pèle mêle, un ensemble d’éléments géométriques à construire comme les modules d’un jeu de construction ou d‘un mikado.

En recomposant ces éléments, le tableau, alors, prend l’aspect d’une architecture, où l’on va circuler intimement par l’esprit et l’habiter comme étant chez soi. Tout est intuition spontanée en rapport étroit avec mes sens intérieurs, où la géométrie se joue d‘elle-même et de ses règles.

Les joies, les tristesses, la nostalgie du passé où la jeunesse avait tous ses espoirs d’existence, habitent en permanence mon esprit et sont le ferment constructif de mes créations en général.

La musique avec ses harmonies et ses rythmes joue étroitement son rôle, selon des genres divers et très éclectiques.

Après avoir éparpillé les fragments dessinés sur le papier ou la toile, se met en place rapidement, et de façon paradoxale, une logique stricte d’assemblage et de connexions des formes et des lignes entre elles.

De cette abstraction générale, de ces relations et de ces mariages des formes, naît une symphonie de mouvements qui se croisent et s‘entrecroisent allègrement.

S’extirpant de ce chaos des connexions des traits et des formes, s’impose, dans une indicible joie, l’aboutissement pragmatique d’une harmonie et d’un équilibre évidents de vérité et de justesse: l’état de la beauté pure tant recherchée.

La beauté, maître mot dans mon art, justifie l’amour de la création et des valeurs d’équilibre qui construisent une société bien faite. On décèle, au-delà de l’aspect purement visible, un monde symboliste que certains initiés peuvent apprécier ou réfuter, selon chaque culture et sensibilité.

Tétraktys, titre de l’œuvre qui illustre l’affiche de l’exposition, en est l’expression pythagoricienne majeure.

« L’impact de l’angle aigu d’un triangle sur un cercle produit un effet pas moins puissant que le doigt de Dieu touchant le doigt d’Adam chez Michel-Ange ». Dixit : Kandinsky

Jean-Yves LECHEVALLIER
écrit à Peymeinade le 5 mai 1015


ARTIST PAGEartist homepage