Lume LUME


BIOGRAPHIE

Née à Bandol, France, en 1979
Étudie 3 ans à l'École supérieure des Beaux Arts de Toulon - DNAP.
En 2001 s'installe à Barcelone pour finir ses études à « L'Universitat de belles arts de Barcelona » jusqu'en 2008, où elle découvrira son amour pour la couleur.

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

• 2013 - 2015 : Couleurs et Abstraction, en partenariat avec Le Castellaras 461 chemin de Peymeyan 83440 Fayence
• 2014 : Domaine de La Roque - La Cadière d’Azur
• 2013 : Pullmann Cannes Mandelieu, 18 septembre - 31 décembre 2013
• 2013 : Novotel Monte Carlo, 22 février - 14 juin 2013
• 2013 : Ivan Chevillotte & Beddington Fine Art, Munich, 17 novembre 2012 - 1er mai 2013
• 2013 : Centre Médical Tassy, Tourettes Var 83440, 31 janvier- 31 mars 2013
• 2012 : La Brasserie Bertin, Draguignan, 14 septembre - 1er décembre 2012
en collaboration avec Beddington Fine Art Bargemon
• 2012 : Centre Culturel de Bandol, rue Gabriel Péri, 83151 Bandol, 16 au 28 octobre 2012
• 2012 : Ivan Chevilotte Kaiserstraße 23 | 80801 Munich, Allemagne, 18 novembre 2012 à mai 2013
en collaboration avec Beddington Fine Art Bargemon
• 2011 : « La pensée en couleurs » 30 août au 28 octobre 2011, sur rendez-vous
Club Premier Barclays de Grasse - en partenariat avec Beddington Fine Art Bargemon
225 route de Cannes 06130 Grasse - France
• 2011 : « Apprenez à penser en couleurs et vous verrez le monde autrement » 23 mars au 14 mai 2011
Beddington Fine Art Bargemon - France
• 2008 : Hôtel Grand Marina *****GL - Barcelona - Espagne
• 2007 : Galeria Montsequi - Madrid - Espagne
• 2006 : Galeria Palau de la Mercé - Girona - Espagne
• 2005 : Galeria Sumbaya - Roma - Italie

EXPOSITIONS COLLECTIVES ET PERMANENTES

• 2013 : Art Monaco, avril 2013
• 2012 : Beddington Fine Art Seillans, La Magnanerie de Seillans, 13 octobre 2011 - 31 janvier 2012
• 2011 : Art deco aix - « SALT & PEPPER » - Aix en Provence - France
• 2011 : MDBA - Marseille - France
• 2011 : Galerie Beddington - Bargemon - France
• 2010 : Galerie Beddington - Bargemon - France
• 2010 : Galerie Patrick Pierre - Cassis - France
• 2009 : Galerie Beddington - Bargemon - France
• 2008 : Galerie de Medicis - Paris - France
• 2008 : Alchemilla Mate - Roma - Italie
• 2008 : Galerie Pablo Ruiz - Malaga - Espagne
• 2007 : Galerie Montsequi - Madrid - Espagne
• 2007 : Galerie Palau de la Mercé - Girona - Espagne
• 2006 : Galerie de Medicis - Paris - France
• 2006 : Galerie Palau de la Mercé - Girona - Espagne
• 2006 : Galerie Courant d'Art - Mulhouse - France
• 2006 : Galerie Anna Tschopp - Marseille - France
• 2005 : Galerie Courant d'Art - Mulhouse - France
• 2005 : Galerie Betemps - Bons-en-Chablais - France
• 2004 : Galerie Courant d'Art - Mulhouse - France
• 2003 : Galerie Sumbaya - Roma - Italie
• 2002 : Galerie Gravera - La Garde - France
• 2001 : Galerie des Riaux - Toulon - France

FOIRES

• 2008 : ART INNSBRUCK - Innsbruck - Autriche
• 2007 : ST'ART 2007 - Estrasburgo - France
• 2007 : IBERARTE - Zaragoza - Espagne
• 2007 : MARB'ART - Marbella - Espagne

« Apprenez à penser en couleur, et vous verrez le monde autrement ! »
« Il est bon de connaître la significations des couleurs car elles conditionnent nos comportements et notre manière de penser. Mais, une fois que l'on est conscient de tout ce dont elles sont chargées, on peut l'oublier. Regardons les couleurs en connaisseurs, mais sachons aussi les vivres avec spontanéité et une certaine innocence. » - Michel Pastoureau

LUME développe ici avec une lueur propre, le rôle de la couleur. Influencée par la conception du chromatisme, défendue par Michel Pastoureau, LUME tente de transmettre dans ses toiles l'importance de la couleur dans les perceptions, le comportement et les sentiments.
En partant de cette base, l'artiste privilégie le chromatisme face à la forme, dans des toiles issues de la volonté de transmettre le fruit d'une contemplation intérieure, sans mots, ni images : strates successives, témoins silencieux laissés volontairement dans l'ampleur du champ monochrome.
Chercher comment traduire dans l'instant la pensée et l'émotion, matérialiser un fragment de vie, une émotion, par une forme, un geste, une couleur (ou bien même une association de couleurs) devient quelque chose de rassurant dans notre volonté d'exister.
« La peinture, et plus particulièrement la couleur, me guide dans ma volonté de découvrir mes émotions, mes craintes et mes doutes ; de savoir les gérer, cohabiter avec elles le temps d'une toile : elle me permet de me sentir LIBRE. »


MES SOURCES ARTISTIQUES

Ayant habité 7 ans à Barcelone, l'œuvre de Tapies a pris une très grande place dans mes recherches de la matière et de l'utilisation de matériaux hétéroclites, mais il ne fut pas le seul, loin de là. Millares et ses noirs intenses, ses toiles collées et cousues à même la toile, Saura et les autres artistes du mouvement « El Paso » ont aussi eu leur importance.
Suite à la maladie de ma maman et de son décès prématuré, la couleur a commencé à jouer un grand rôle dans ma peinture. D'abord le noir, couleur puissante et majestueuse, couleur expiatoire source d'apaisement, épongeant ma souffrance et mon incompréhension face à cette injustice, combinée à des formes en volume, figées, telles des protubérances voulant s'échapper de la toile, très contrastées avec le fond, presque agressives.
Puis, petit à petit, la couleur et le mouvement firent leur apparition, chaque jour un peu plus, comme une thérapie tout en douceur, sans brûler les étapes jusqu'au jour où l'on se dit que l'on est capable de sauter le pas, que cette souffrance n'est plus aussi marquée et que la vie continue. Commence alors un intérêt tout particulier pour les peintres tels que Mark Rothko, Barnett Newman, Cy Twombly, Degottex, Motherwell, Basquiat, Fabienne Verdier et bien d'autres, mais aussi pour la calligraphie et l'art japonais et chinois, où transparaissent pureté, silence, vide et plein... autant de notions que je cherche à transmettre dans mes toiles.


CALLIGRAPHIE, SIGNATURE, MATIÈRE

Ecriture ou calligraphie
Il s'agit en fait d'une sorte de « calligraphie imaginaire » ou « inconsciente » qui ne correspond à aucune langue existante (elle devient alors universelle) mais qui se présente sous la forme d'un geste répétitif et libératoire. Cette calligraphie est le point final de ma toile. Elle sert à (re)donner un certain équilibre dans la composition, un « sens de lecture ». Elle est purement graphique. Inspirée de la calligraphie chinoise et japonaise. Les spectateurs y voient ou tentent d'y voir des mots, des noms (leur nom parfois), reflet de cette volonté de trouver à tout prix quelque chose de réel, de figuratif, de reconnaissable dans l'abstraction.

La signature
Je signe depuis toujours derrière car pour moi, ce qui apparait sur la toile me représente déjà assez. J'y ai mis toute mon âme et mes sentiments, mes confessions les plus intimes, sans pour de surcroît y ajouter cette chose narcissique, unipersonnelle et nombriliste qu'est le nom.
Je veux que le spectateur s'approprie la toile entièrement et entre dans la couleur.

La matière
Depuis les Beaux Arts (1999 et 2001), j'ai toujours cherché à travailler avec des matériaux/matières, hétéroclites et peu conventionnels. Mon travail a été inspiré notamment par le mouvement Support/Surface et El Paso. La matière volume est arrivée plus tard, à partir de 2001 à Barcelone, portée par mon intérêt vers certains peintres tels que Tapies, Cy Twombly (et bien d'autres mais trop nombreux pour tous les citer) et notamment Millares qui travaillait avec des toiles cousues) à même la toile (et avait mis en place lui aussi une sorte de calligraphie imaginaire).
En 2005, j'apprends la maladie de ma mère et commence alors un long travail sur la notion de combat, de dualité... et le volume se fait de plus en plus imposant au rythme où la tumeur a pris de l'ampleur. Il se représente par des toiles cousues, étirées, déchirées, nouées, maltraitées. Puis petit à petit la forme volumineuse s'est estompée pour laisser place à la couleur, plus curative. L'oxydation représente pour moi le temps qui passe, quelque chose de vivant dans la toile, d'accidentel et d'incontrôlable comme les choses qui nous échappent parfois.


DOSSIER DE PRESSE
Var Matin 3 octobre 2011
Var Matin 22 octobre 2011


ARTIST PAGEartiste homepage