Pablo Picasso

Projet de Foulard ‘Tauromachie’

En Novembre 1950, Picasso, en Angleterre pour la Conférence sur la Paix, se rend chez ses grands amis, l’artiste surréaliste Roland Penrose et la photographe Lee Miller. Chez eux il peint l’aquarelle originale de ce dessin sur les deux premières pages du futur livre d’or de l’Institut d’Art Contemporain fondé par Penrose qui ouvrira ses portes le mois suivant.

Ce foulard en soie a été réalisé par la maison Ascher à Londres (voir le catalogue de leur exposition au Victoria and Albert Museum) pour être vendu au profit de l’Institut d’Art Contemporain.

Selon tous les éléments que nous avons pu recueillir, ou bien ce projet a échoué avec la création de seulement trois foulards comme épreuves d’artiste, ou bien et ceci d’après l’Archive Penrose / Miller, l'édition s’est créée comme prévu, à cinquante exemplaires.
Picasso a retenu deux foulards qu’il a donnés à l’une de ses proches amies.
L’un des deux est exposé à Beddington Fine Art.


Pablo Picasso

‘Tauromachie’ silk scarf project

In England to attend the peace Conference in November 1950, Picasso visited his close friends Lee Miller and her husband Roland Penrose, the surrealist artist, and painted the original of this design as the frontispiece for the Visitors’ Book for the Institute of Contemporary Art that Penrose was to open the following month.

This printed silk scarf was intended as a limited edition of up to fifty examples to be sold for the benefit of the ICA and was created at the Zilka Aschers’ fashion house in London.
Picasso returned to France with two examples which he gave to a close friend. One of these is currently on show in our gallery.

ARTIST PAGEReturn Collections