Elvira BACH

PRESS INFO
Marquee N.Y.C - Acrylic on canvas - dim : 230 x 190 cm
Tête à tête - Peinture à la résine synthétique sur toile de lin - 2004 dim : 120 x 350 cm
Plein Eté – Gouache sur papier – Signée Bach 2006 – dim : 24,7 x 31,7 cm

In the heat of the night - Gouache sur papierSignée et datée Bach 84 - dim : 29,5 x 41,5 cm
Untitled - Gouache sur papier Signée et datée Bach 2006 - dim : 23,5 x 31,7 cm
Début de l'Eté - Gouache sur papier - Signée Bach et datée 2002 dim : 20 x 29 cm
Une masse de caresse Peinture à la résine synthétique sur toile de lin - 2003 - dim : 165 x 130 cm
Biography

Born in Neuenhain/Taunus, Germany in 1951, Elvira first attended the Hadamar State Glass Manufacture School between 1967 and 1970, going on to study under Hann Trier at the Berlin High School for Art from 1972 to 1979. In 1981, following various group exhibitions, she was selected by the Berlin Academy of Art for ‘Bildwechsel – New female German Artists’ , and became Artist in Residence in Santo Domingo, Dominican Republic featuring in 1982 Kassel’s Dokumenta 7.
Elvira Bach emerges as the dominant female artist of the « Junge Wilde » movement, a radical group of German artists, going on to achieve international recognition with numerous exhibitions in galleries and museums around the world.

 

Biographie

Née à Neuenhain/Taunus, Allemagne en 1951, élève du Hadamar State Glass Manufacture School entre 1967 et 1970, Elvira étudia ensuite sous Hann Trier à l’Ecole des Beaux Arts de Berlin de 1972 à 1979.
En 1981, à la suite de nombreuses expositions de groupe, elle est sélectionnée par l’Académie des Beaux Arts de Berlin pour ‘Bildwechsel – Nouvelles Artistes Femmes Allemandes’.
Nommée la même année artiste en résidence à Santa Domingo en République Dominicaine , elle expose en 1982 au Documenta 7 de Kassel.
Elvira Bach émerge ensuite comme l’artiste femme dominante allemande du mouvement radical ‘Junge Wilde’ des années 80 et devient une icône de renommée internationale avec de nombreuses expositions dans des musées et galeries du monde entier.

La couleur rouge, séduisante, stimulante et symbolique de conflits humains, d’amour et de mort, de confrontation et de reconciliation, est toute présente dans l’œuvre d’Elvira Bach, crue ou restreinte, en tandem avec ses autres accessoires, rouge à lèvres, porte-jarretelles, cigarette, talons hauts, boucles d’oreille, serpent, plante anthropomorphe, glace en cornet ou biberon.
Le rouge donne une structure ou une démesure aux tensions et ambivalences habitées par les formes féminines qu’Elvira accentue. Amazone ou Victime, Fille d’Eve ou Diva des Cuisines, Elvira Bach casse les perceptions et les tabous nous laissant choisir entre chic narcissique ou voile mythologique….

Exhibitions

1978 Elvira zeigt Verschiedenes, Metzgerei, Berlin
1979 Badewannenbilder, Im SO 36, Berlin
1981 Galerie Raab, Berlin
1982 Galerie Jurka, Amsterdam
1983 Edward Totah Gallery, Londres
1984 Galerie Catherine Issert, St Paul de Vence
1985 Gabrielle Bryers Gallery, New York
1986 Deweer Art Gallery, Zwevegem-Otegem
1987 Kunstverein, Bremerhaven, Bremerhaven Charles Cowles Gallery, New York
1988 Gallery Holtmann, Cologne
1989 « Refigured Painting » Guggenheim Museum, New York Gallery Pffefferle, Munich
1990 Kunstverein Mannheim, Mannheim Gallery Fahlbusch, Mannheim
1991 Kunstverein Wilhelmshaven, Wilhelmshaven Neue Galerie am Landesmuseum, Jonneum, Graz
1992 Galerie Vidal – Saint Phalle, Paris
1993 Musée des Tapisseries , Pavillion Vendôme , Aix en Provence
1994 Gallery Scag, Copenhagen Gallery 1991, Lisbon
1995 Frankfurter Kunststkabinett, Frankfurt / Main Hanna Bekker, Frankfurt / Main
1996 Raab Boukamel Gallery, Londres
1997 Gallery Deschler, Berlin Kunstverein Bremerhaven, Bremerhaven
1998 Galerie d’Art Johanna Kunstmann, Santanyi, Majorca
1999 Haus am Letzowplatz, Berlin
2000 Gallery Kempf, Bâle
2001 « The Other Eve », Die Galerie, Frankfort / Main, Galerie Terminus, Munich
Bayrisches Landesmuseum im Kloster Asbach
2002 Kunsthalle Dominikanerkirche, Osnabruck Gallery von Loeper, Hamburg
2003 Berengo Fine Arts, Palazzo delle Prigioni Nuove, Venise
2004 Gallery Meir Arth am See, Switzerland Kunstverein Salzgitter e.V
2005 Manus Presse, Stuttgart Gallery Rackey, Bad Honnef
Gallery Negenpuntnegen, Belgique
Gallery von Loeper, Hambourg
2006 Elvira Bach Paintings and Works on paper, Gallery von Loeper Hamburg
Elvira Bach and Tina Tahir, Kunstkabinett, Regensburg
Elvira Bach, Recent Works, Kronacher Kunstverein e.V Festung Rosenberg
Gallery am Dom mit dem Kunstverein Wetzlar
Elvira Bach « Mitspielen », Haus am Letzowplatz Berlin
Beddington Fine Art, Les 4 Saisons – L’Eté Elvira Bach
2007
 Galerie Noah, Im Glaspalast Augsburg
2008 Elvira Bach, 4 Mai -1er Juin 2008, Museum Théo Kerg Schriesheim (Hessen), www.schreisheim.de
Punk. No one is Innocent, 16 May-7 September 2008, KunstHalle Wien, Museumsquartier

Elvira Bach zeigt « Sechs Tage in Budapest » von 1981, Curator Tomas Miessgang, www.kunstallewien.at

2009 9-31st May, « Zurück und Hin », Stadtgalerie Bad Soden am Taunus, über Galerie Helga  K. Schiffler

17 Juin – 25 Juillet 2009, Oeuvres récentes, Beddington Fine Art, Bargemon 

20 Juin – 11 Juillet, Galerie Meyer Arth, Suisse

9 Septembre 2009, « Influences Africaines », Frauenmuseum Bonn